salut

Le salut

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés » Ephésiens 2. 1

D’après Éphésiens 2. 1, sans l’œuvre rédemptrice de Christ, l’homme est mort par ses offenses et ses péchés. Cela concerne tous les hommes car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains 3. 3), il n’y a sur la terre point d’homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais (Ecclésiaste 7. 20).

Avant que Christ nous sauve, nous sommes donc séparés de Dieu, et cette séparation d’avec Dieu se manifeste par toutes sortes de mal.

Comme [les hommes] ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie,de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde (Romains 1. 28-31). Étant donné que le salaire du péché, c’est la mort (Romains 6. 23) tous les hommes sont morts spirituellement. Dieu seul est capable d’apporter une solution à cette mort spirituelle et elle se trouve en Jésus.

De la mort à la vie

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (Éphésiens 4. 4-5). La miséricorde de Dieu consiste à ne pas donner à l’homme le châtiment qu’il mérite à cause de son péché. Il ne désire pas le voir mourir, mais vivre. C’est pourquoi il offre la vie en Jésus-Christ. L’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront (Jean 5. 25). Ce salut s’obtient simplement par la foi Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu (Éphésiens 2. 8-9). Il ne s’agit pas d’accomplir des œuvres pieuses telles qu’aller à l’église, se baptiser, prier, jeûner, etc. C’est le cadeau immérité de Dieu. On le reçoit en décidant d’abandonner tout péché et de faire confiance entièrement à Christ pour nous donner une nouvelle vie.

La nouvelle vie

Jésus-Christ, le bon berger, dit qu’il est venu afin que ses brebis aient la vie et qu’elles soient dans l’abondance (Jean 10. 10). A tous ceux qui reçoivent Christ, Dieu leur donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu (Jean 1. 12). Ainsi, celui qui croit a maintenant la possibilité de pratiquer les bonnes œuvres pour lesquelles Dieu l’a créé (Éphésiens 2. 10). Lorsque l’homme met sa confiance en Jésus-Christ, il devient une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles (2 Corinthiens 5. 17). Cela signifie tout simplement que par la nouvelle naissance, tout ce qui nous séparait de Dieu (le péché) a été effacé, afin que l’homme connaisse à nouveau l’intimité avec Dieu, comme c’était le cas dans le jardin d’Éden.

L’ultime choix

Tout homme, qui qu’il soit, a besoin pour être heureux d’être en communion avec son Créateur. Ce besoin spirituel, les gens cherchent à la combler par bien des manières (pratique d’une religion, méditations, etc.) qui se révèlent toutes vaines. Dieu a donné aux hommes un seul moyen d’arriver à lui : Jésus-Christ, car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme (1 Ti 2. 5). Tout homme est maintenant face à un choix : accepter ce salut ou le refuser. Si vous voulez accepter Christ comme Sauveur et Seigneur de votre vie, voici ce que vous devez faire :

1. Reconnaissez que vous êtes un pécheur. Nommez vos péchés, autant que vous vous en souvenez.

2. Décidez de vous séparer du péché. Repentez-vous.

3. Acceptez que Christ est mort pour vos péchés et qu’il est ressuscité.

4. Demandez à Jésus d’effacer vos péchés, de venir dans votre cœur et de prendre le contrôle de votre vie.

Et après … ?

Si vous avez parlé ainsi à Dieu avec sincérité de cœur et avec foi, il a opéré son miracle en vous, pour faire de vous son enfant. Pour grandir dans votre nouvelle vie, il est indispensable d’adopter certaines habitudes : la lecture et l’étude de la Bible, la mémorisation des versets bibliques et la prière. Faites l’effort de lire CHAQUE JOUR une portion de la Bible, dans le but d’en tirer des enseignements et surtout d’y obéir. Vous pouvez commencer par lire l’Évangile selon Jean, un peu chaque jour. Priez le Seigneur avant chaque lecture, afin de préparer votre cœur à recevoir ce qu’Il va vous dire à travers sa Parole. Après votre lecture, priez encore, parlez avec Dieu au sujet de ce que vous avez lu.


Mots clés

nouvelle naissance

Merci de laisser un commentaire

()

Articles similaires

quitter-le-monde
Nouvelle naissance

Passer d’un camp à l’autre

D’après l’enseignement de la bible, l’être humain a toujours été partagé entre deux camps opposés : le monde,…

Lire plus
Fausses doctrines et sectes

Ils se sont débarrassés de la croix

"Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la…

Lire plus
catholique-conversion-couvent-soeur
Témoignage

Du couvent à la conversion biblique

De ma naissance à ma quarante-cinquième année, j'ai été catholique. J'ai vécu vingt-deux de ces années dans un…

Lire plus

Lettre d'information ultimechoix

Besoin de paroles inspirantes et bénissantes? Inscris-toi à notre infolettre.