vivre-sans-television

Vivre sans télé: est-ce possible ?

Pensez à ce qui est en haut, et non à ce qui est sur la terre, car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu. Faites donc mourir votre nature terrestre: l’inconduite, l’impureté, les passions, les mauvais désirs et la cupidité qui est une idolâtrie. C’est pour cela que vient la colère de Dieu. (Col 3.2,3,5).

Les téléspectateurs sont souvent trop lâches pour éteindre le poste, trop fatigués pour réagir et prêts à perdre leur soirée à ne regarder que des bêtises. Dans une enquête parue dans l’Hebdo le 23-02-95, il apparaît que 5% de la population suisse vit sans télévision.[20] La décision de ne pas (ou plus) avoir la télévision résulte toujours d’une réflexion assez poussée mais on y retrouve plusieurs conclusions positives:

-Une meilleure relation entre parents et enfants, entre époux et épouse
-L’occasion de ne plus vivre sous la dépendance de la TV et d’échapper au conditionnement qu’elle nous impose
-L’expérience d’une meilleure qualité de vie; (du temps pour la lecture, la musique, le sport, les promenades, etc.)
-Et pour le chrétien, plus de temps à disposition pour son église, pour son Dieu et pour son prochain.

Dans bien des situations il est préférable de ne pas avoir de télévision pour les raisons déjà nommées plus haut. Ceux qui ont supprimé leur TV ne le regrettent pas, telle est la conclusion que l’on peut tirer de l’enquête parue dans l’Hebdo en Suisse, comme de l’enquête du théologien Andries Knevel en Hollande.[21] Personnellement, nous n’avons pas de TV à la maison. Cela nous donne de nombreux avantages. Le temps pour jouer d’un instrument, le temps pour partager nos joies et nos fardeaux ensemble, le temps pour faire des jeux et des bricolages. Si vraiment nous voulons à tout prix garder cet instrument dans nos maisons, il faut chercher d’autres alternatives pour éduquer le peuple de Dieu et lui apprendre à filtrer toute information venant d’un monde post-chrétien. Les chrétiens devraient alors avoir leur propre télévision avec leurs propres programmes.

La télévision chrétienne: est-ce possible?

Il est important de se rappeler que la télé en soi est une invention merveilleuse. Il existe certainement des chrétiens qui ont la fermeté morale de ne regarder que les programmes édifiants (comme des films sur la nature et sur des animaux par exemple), et qui éteignent la TV au bon moment, mais ils sont rares! La plupart des gens se laissent entraîner et se chargent la conscience de fantasmes, qui ne les quittent plus à longueur de journée! Pourquoi ne pas s’engager dans la prière pour que davantage de chaînes de télévision chrétiennes puissent voir le jour et transmettre l’enseignement de la Parole de Dieu. Plusieurs pays ont déjà une chaîne de télévision chrétienne. Depuis plus de 25 ans, la Hollande a sa télévision dirigée par des évangéliques et des réformés engagés. Ils font un travail extraordinaire, surtout en donnant la parole aux journalistes chrétiens. Ils apprennent au peuple de Dieu à porter un regard critique vis-à-vis de tout ce que nous pouvons entendre et voir ailleurs. N’est-ce pas urgent que les chrétiens aient la possibilité, durant toute une soirée, de dire et de chanter l’évangile de diverses manières ?

Mais malgré ces avantages, hâtons-nous de signaler que la plupart des chrétiens qui ont acheté une TV pour voir des programmes chrétiens (entre autre en Hollande et aux USA), regardent malheureusement aussi toutes les autres chaînes. Prions pour que Dieu donne un maximum d’occasions pour faire de la télévision un instrument constructif. Une autre solution serait la production de vidéos chrétiennes. Au lieu de voir un programme imposé, il est possible de choisir des films qui sont disponibles sur cassettes vidéo. Que tous ceux et celles qui aiment le Seigneur puissent rechercher sa volonté et agir en conséquence!

Conseils pour ceux qui regardent la TV (Mt 5.29)

-Les parents doivent décider ensemble ce que la famille va regarder
-Les parents doivent expliquer aux enfants pourquoi ils ne veulent pas qu’ils regardent tel programme
-Examinez toujours le programme que vous regardez d’après Galates chapitre 5
-Les parents doivent être conséquents avec eux-mêmes: il ne peuvent interdire aux enfants de regarder des programmes qu’ils regardent eux-mêmes
-Acceptez le moins de chaînes possible sur votre TV
-Refusez le zapping, soyez sélectifs
-Achetez une armoire pour votre TV, afin que vous ne voyez pas sans cesse l’écran
-Ne mettez jamais une TV dans la chambre de vos enfants
-N’acceptez pas que la TV soit allumée pendant les repas ou à l’heure du réveil
-Choisissez un horaire pour votre TV, limitez le temps
-Laissez la TV éteinte au minimum un jour par semaine.

J’espère que ces quelques considérations vous encourageront à prendre des dispositions en faveur d’une vie qui honore le Seigneur. L’Eglise de Jésus-Christ a besoin de vivre en accord avec le message qu’elle propage. Que le Seigneur nous vienne en aide.

Vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière (Rom 13.11-12).

Réflexion personnelle

1. Quelles sont vos émissions préférées et pourquoi?
2. Combien de temps consacrez-vous à la télévision par jour? Pourriez-vous vous imaginer vivre sans elle et comment occuperiez-vous ce temps libre?
3. Reconnaissez-vous que la télévision a un grand impact sur vous ? De quelle manière vous êtes-vous laissés séduire?
4. Allez-vous prendre des mesures pour mieux faire usage de la télévision?
5. Si Jésus était là, avec vous devant le poste TV, y a-t-il des émissions que vous ne regarderiez plus?

J. Bert de MOOY


[20] Hebdo du 23 février 1995, p. 46-50.
[21] Andries Knevel, ibid, p. 69

Je partage


Mots clés

compromission monde télévision

Merci de laisser un commentaire

()

Articles similaires

x

Lettre d'information ultimechoix Besoin de paroles inspirantes et bénissantes? Inscris-toi à notre infolettre.

Non, merci