10 éléments qui caractérisent un vrai chrétien

10 éléments qui caractérisent un vrai chrétien

Du temps des premiers croyants, le qualificatif ‘chrétien’ n’était pas gratifiant. Bien au contraire, c’était un terme méprisant pour désigner ceux qui se réclamaient disciple de Jésus-Christ. N’était-ce pas ce même Jésus qui avait été crucifié comme un brigand, qui était mort et enterré? Par la suite quelques ‘illuminés’ affirmaient qu’il est ressuscité, qu’il habite en eux, qu’ils sont ses disciples, qu’ils veulent vivre comme lui et sont même prêts à mourir pour lui. C’était donc presqu’une insulte de se faire traiter de chrétien parce que les premiers chrétiens étaient des marginaux dans leur société. Ils se distinguaient clairement de la masse.

Mais aujourd’hui, être chrétien veut dire à peu près tout et rien finalement. Certains qui ne croient même pas en l’existence d’un Dieu se disent chrétiens. D’autres renient même Jésus-Christ mais se réclament chrétien.

Cependant, s’il existe des faux chrétiens, alors il en existe des vrais. Comment faire la différence? Comment savoir si soi-même on a raison de se dire chrétien. Voici quelques éléments qui permettent de faire la part des choses.

1) Un vrai et authentique chrétien croit nécessairement au Dieu de la Bible et l’adore, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Il croit nécessairement en Jésus-Christ et le vénère comme Dieu et seul sauveur du monde.

C’est l’Eternel ton Dieu que tu dois révérer, c’est à lui que tu rendras un culte, et c’est par son nom que tu prêteras serment.Deutéronome 6. 13

Nous, nous avons mis toute notre confiance en toi et nous savons que tu es le Saint, envoyé de Dieu.Jean 6. 69

Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le chef de toute Autorité et de toute Puissance. Colossiens 2. 10

2) Un vrai chrétien authentique croit nécessairement être un pécheur qui a besoin du salut, de la réconciliation avec Dieu et du renouveau spirituel, à travers Jésus-Christ, et cherche ce salut par la repentance et la foi en lui en tant que Seigneur et Sauveur.

Autrefois, vous étiez morts à cause de vos fautes et de vos péchés. Éphésiens 2. 1

3) Un vrai chrétien authentique croit nécessairement que tout être humain jamais né, à l’exception du Jésus-Christ, était et est un pécheur sauvé uniquement par la grâce et que le fondement, la base d’un tel salut est la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ.

Il n’y a sur terre aucun homme juste qui fasse toujours le bien sans jamais pécher. Ecclésiaste 7. 20

Tous ont péché, en effet, et sont privés de la glorieuse présence de Dieu, et ils sont déclarés justes par sa grâce ; c’est un don que Dieu leur fait par le moyen de la délivrance apportée par Jésus-Christ. Romains 3. 23-24

4) Un vrai chrétien authentique croit nécessairement que la Bible, les Saintes Écritures, de la Genèse à l’Apocalypse, est la seule Parole de Dieu écrite et la révélation de la volonté de Dieu à l’humanité et se soumet humblement à son autorité.

Et voici pourquoi nous remercions Dieu sans nous lasser : en recevant la Parole que nous vous avons annoncée, vous ne l’avez pas accueillie comme une parole purement humaine, mais comme ce qu’elle est réellement, c’est-à-dire la Parole de Dieu, qui agit avec efficacité en vous qui croyez. 1 Thessaloniciens 2:13

5) Un vrai chrétien authentique embrasse une vision du monde surnaturelle dans laquelle existe un «monde» spirituel qui n’est pas simplement physique ou naturel et que ce monde est apparu au moins une fois dans l’histoire mondiale dans la vie et la résurrection de Jésus-Christ.

Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’existait plus.
Je vis la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendre du ciel, d’auprès de Dieu, belle comme une mariée qui s’est parée pour son époux.
Et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait : Voici la Tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux, sera leur Dieu.
Il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu.
Alors celui qui siège sur le trône déclara : – Voici : je renouvelle toutes choses. Il ajouta : – Ecris que ces paroles sont vraies et entièrement dignes de confiance. Apocalypse 21. 1-5

6) Un vrai chrétien authentique se reconnaît comme une personne ayant besoin du pardon de Dieu et le recherche passionnément par le biais de la prière, y compris des prières de repentance et de confiance en Dieu par Jésus-Christ, sous la puissance du Saint-Esprit.

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce,afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4. 16

7) Un vrai chrétien authentique cherche à éviter le péché et à mener une vie sainte séparée du péché et du mal par le pouvoir transformateur du Saint-Esprit.

Celui qui est né de Dieu ne s’adonne pas au péché, car la vie qui vient de Dieu a été implantée en lui et demeure en lui. Il ne peut pas continuer à pécher, puisqu’il est né de Dieu. 1 Jean 3. 9

8) Un vrai et authentique chrétien désire ardemment et essaie de montrer de l’amour, de la miséricorde et de la compassion pour tous, comme l’a fait son seigneur et maître Jésus-Christ.

Voici quel est mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme moi-même je vous ai aimés. Jean 15. 12

9)Un vrai chrétien authentique cherche à être en communion avec le peuple de Dieu, dans le culte et le service.

Ceux qui acceptèrent les paroles de Pierre se firent baptiser et, ce jour-là, environ trois mille personnes furent ajoutées au nombre des croyants.Dès lors, ils s’attachaient à écouter assidûment l’enseignement des apôtres, à vivre en communion les uns avec les autres, à rompre le pain et à prier ensemble. Actes 2. 41-42

10) Un vrai et authentique chrétien fuit l’idolâtrie qui signifie la loyauté envers tout seigneur et tout maître, son culte, à côté ou au-dessus de Dieu, comme révélé en Jésus-Christ.

Nul ne peut être en même temps au service de deux maîtres, car ou bien il détestera l’un et aimera l’autre, ou bien il sera dévoué au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir en même temps Dieu et l’Argent. Matthieu 6. 24

Ces 10 points concernent davantage la disposition de cœur que la simple confession ou des actions vides de sens. Ils ne déterminent pas le statut du «salut» d’une personne, mais seulement le statut de sa prétention d’être «chrétien». À chacun de s’interroger et de se poser les bonnes questions. Suis-je vraiment le chrétien que je prétend être? Le chrétien que je pense être?

Article inspiré de What Does It Take to Be a “Christian?”

Article de: ultimechoix


Mots clés

Foi

Merci de laisser un commentaire

()

Lettre d'information ultimechoix

Besoin de paroles inspirantes et bénissantes? Inscris-toi à notre infolettre.